Suivi et Création des forêts communautaires

1- Suivi des forêts communautaires

Nous avons pu réaliser notre part comme codemandeur du projet « Renforcement   de la résilience des populations du sud Togo au changement climatique à travers la gestion durable des forêts et des terres dans cinq préfectures du Togo

Au cours de ce projet,

– Nous avons sensibilisé et formé les populations pour la bonne gestion des forêts, terres et eaux.

-Nous avons reboisé plus de 100 000 arbres sur les 6 sites des 5 préfectures qui couvrent nos activités (Préfecture de Danyi, de Kpélé, de kloto, d’Agou et de l’Avé).

-Nous avons conduit les populations de ces 5 sites vers la reconnaissance officielle de leurs forêts communautaires en création et les avons dotés des PAG.

-Pour pérenniser l’action, sur chaque site les activités génératrices ont été créées (Champs, jardins, élevage des volailles et petits ruminants, élevage des abeilles pour le miel, transformation du manioc et noix de palme…) et un comité est créé pour s’occuper de la continuité et de la gestion de chaque forêt communautaire.

– Une retenue d’eau sur le site d’Agou pour encourager les productions hors saison et la pisciculture, celle de Kévé en gestation comme le forage de Danyi Kétémé aussi.

Avec le PAG, beaucoup d’activités sont nécessaires à entreprendre sur les différents sites.

Notre souhait est de continuer avec les populations pour protéger et promouvoir les différentes forêts communautaires avec un budget minimum de 2500 euros par an et par forêt pour le suivi évaluation des activités, les reboisements, augmentations des activités génératrices de revenus, etc.

Nous recherchons un partenaire pour ce volet. A la demande, nous enverrons un projet écrit à toutes les bonnes volontés qui se manifesteront.

2- Création de deux nouvelles forêts communautaires

L’expérience de ce projet a fait que nous sommes beaucoup sollicités par des villages. Dans les demandes deux sont vraiment intéressantes et des populations des motivées.

3- Création d’une forêt sacrée

Les expériences ont amené vers nous un village qui veut conserver l’une des forêts sacrées de la préfecture de Kpélé. Nous avons commencé les premiers pas auprès de la direction régionale en charge de l’environnement. Cette dernière a retenu le site et nous avons débuté les activités de sensibilisation et de reboisement sur le site et ses environs. Il est important aujourd’hui d’aller vers la reconnaissance officielle du site et de créer des activités génératrices de revenus sur le site pour son autofinancement à la longue.

4- Le Festival Mondial de la Terre est le temps que nous prenons pour sensibiliser la population à la protection de l’environnement par le partage des bonnes pratiques culturales. C’est une occasion où ensemble avec les autorités, les volontaires et les partenaires nous invitons la population à dire merci à la dame terre pour nous donner la vie et nous engager à la protéger pour nos futurs.

L’importance que nous accordons à la réussite de cette manifestation nous invite à faire appel à tous les citoyens du monde à nous rejoindre chaque année quelque soit leur contribution.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *